lundi 29 mai 2017

Petit boutchou

Petit boutchou a pointé son nez il y a déjà deux semaines. Toute la famille est bien fatiguée, mais heureuse de l'accueillir.


Auguste




Donnez moi encore un peu de temps pour retrouver ma machine et mes blogs. Je n'ai plus l'énergie de mes vingt ans.

A bientôt!

lundi 27 février 2017

Babyboom

Après ma tentative semi-fructueuse de barboteuse naissance, j'ai voulu faire un ensemble chemisette-blomer taille "naissance".

J'ai tout de même commencé par la brassière cache-coeur des intemporels pour bébé d'Astrid Le Provost. Doublé, c'est une brassière qui se fait facilement et rapidement. Si en plus on utilise un tissu épais, ça devient un petit manteau. Et l'épaisseur fera que la taille 3 mois de base deviendra plutôt du 1 mois, ce que je souhaitais. Oui, il fait chaud ici l'été, mais nous avons prévu de partir pour la France cet été, il me fallait donc une tenue pour supporter la clim des aéroports et de l'avion. Un vrai bon patron, classique et pratique, à faire et à refaire. Le tissu utilisé est le même que pour le poncho: une maille d'un côté/polaire de l'autre. Très chaud! Oui oui, pour un bébé qui va naître dans un endroit où on monte à 40°C, c'est pas logique, mais il faut savoir qu'ici, tout est climatisé. Trop climatisé: magasins, restaurants... et la clim est à 17°C. Même moi j'ai pris l'habitude d'avoir toujours un châle dans mon sac à main pour aller à l'épicerie. 

Petit bavoir assorti toujours du même livre, avec motif avion.



Ensuite, j'ai donc réalisé le patron "Babyboom" des Fusettes.

Patron Babyboom en version manches courtes et col rond.
Taille choisie: naissance
Tissu: coton à chemise pour le haut, vichy pour le blomer
Modifications: surpiqures. 




J'ai ajouté le même béguin que pour la barboteuse, patron purlsoho sunbonnet gratuit en taille 0/3 mois.



Alors pour la fin de l'histoire, il semblerait que ça taille encore comme du 3 mois. Zut pour moi. Ce bébé aura une garde-robe bien remplie en 3 mois. Je suis donc toujours en quête de la taille vrai minus. Un jour, ô oui, un jour... 


Merci pour vos commentaires pour la barboteuse. Je n'y ai pas encore répondu, sinusite + vacances scolaires ont mis à mal mon emploi du temps. Mais oui, body + blomer fait partie de mes projets à faire à la chaîne ;-) 

A bientôt !

lundi 20 février 2017

Barboteuse Ottobre bébé

En déménageant, j'ai donné ou vendu beaucoup des vêtements trop petits. J'ai un attachement un peu trop fort avec la layette en général, mais pensant que ça ne servirait plus jamais, j'avais décidé de m'en délester. Sauf le 0/3 mois, car la poupée porte du 1 à 3 mois. 

J'ai donc, pour ce petit quatrième à venir, de la layette naissance à 3 mois. Mais, mes garçons sont nés en septembre et mars, des mois qui ne sont pas réputés pour la chaleur. Or, bébé est prévu en Mai. Et ici, en Mai, on a déjà très très chaud. En Juin, c'est pire. 

Je cherche donc des patrons "été" en taille minus. Je fais partie de celles qui aiment habiller les bébés dès la naissance, et pas de les laisser en pyjama toute la journée. Et pire encore, je fais partie de celles qui refusent de laisser un bébé en couche ou en body quand il fait très chaud. Comme si moi, par les 40° qui règnent ici en été, je décidais de sortir dans la rue en sous-vêtement ou en pyjashort. C'est très personnel, et je sais que la facilité voudrait que je m'en fiche, ce serait plus simple et moins coûteux. 

Donc j'ai fait des tenues d'été pour le futur bébé. 


J'ai commencé par la barboteuse. J'avais en tête une barboteuse que mon Pierrot portait pour son premier été. En lin émeraude, un peu rétro. Mais je l'ai donnée ou vendue il y a très longtemps, donc, je n'avais plus qu'à la coudre. Coudre, car j'aimerais éviter d'acheter des vêtements que je pourrais coudre. Je ne vais pas coudre bodysuits et pyjamas, mais tout le reste est largement à ma portée, alors... yapluka. 

Taille : 50
Tissus: lin mélangé
Modifications: croquet au lieu du passepoil. 


Ce patron ne comprend pas d'ouverture à l'entrejambe. J'ai songé à en ajouter une ... puis non. Retirer un blomer à bretelles n'est pas long, et évite aussi les accidents de change.


Avoir un petit garçon est moins amusant au niveau vestimentaire. Les codes sociaux sont assez lourds sur le genre que doit avoir un vêtement. Couleurs, formes, motifs... J'avais tout de même envie d'utiliser un peu de liberty. J'en avais deux qui convenaient à cette couleur de lin, et j'ai demandé au grand mâle, le papa, de choisir. Il a préféré le plus féminin des deux! 


J'ai ajouté un béguin, taille 0/3 mois, dont le patron gratuit vient de purl soho. Et un petit bavoir en provenance des intemporels pour bébé 1 d'Astrid Le Provost. Le coussin chat vient du livre intemporels pour bébé 2, mais je l'avais fait l'été dernier. 


Et pour comparer la barboteuse cousue de celle qui m'avait inspirée, voici la photo. Le patron est très bien, mais j'avoue que je voulais du 50, et que j'ai obtenu du 3 mois, ce qui ne m'arrange pas.  Ce poupon porte des vêtements 3 mois, et encore, j'ai rentré une partie des bretelles pour les raccourcir. Je cherche donc toujours un patron qui taille vraiment pour minus. 



A bientôt!

samedi 7 janvier 2017

Dressing d'ado: Oslo teen et Castille

Cousues très rapidement, dans la même semaine que ma Zélie. C'est vraiment l'avantage des patrons simples et sans fioritures...

***

Oslo de C'est Dimanche. Quel dommage que C'est Dimanche soit fini, car ces patrons de transitions enfant/jeune fille sont vraiment bien. 
Fait en équivalent 12 ans, il taille bien. Pas trop grand non plus, si vous souhaitez de la marge, prenez une taille au dessus et/ou rallongez un peu le pan de jupe, que je ne trouve pas très long.

Comme c'est un patron "sûr", j'ai même osé le faire en liberty dès le premier essai. Et la miss a appris à apprécier cette marque et ce toucher. J'ai quand même presque réussi son éducation. 

Pour l'encolure, le patron original prévoit de mettre des boutons pour fixer les plis. J'avoue qu'avec un "bun in the oven", même si je résiste encore à l'appel de la flemmardise (qui me pousserait vers une garde robe 100% jersey), je n'ai pas non plus envie de me casser la tête au repassage. La surpiqure est l'ami du fer à repasser, on gagne beaucoup de temps. Donc, les plis ont été surpiqués. Je devais y mettre des boutons quand même, façon faux plastron. Mais encore une fois, au repassage les boutons gênent. Avec ce motif, de toute façon, on ne voit pas bien les détails, alors ça ira ainsi. 

J'ai rallongé un peu l'ouverture au dos, pour qu'elle l'enfile très facilement.






***

Castille de Citronille. Un modèle qui me plaisait par sa simplicité. J'ai choisi la taille 12 ans, un peu craintive... et finalement ça va très bien. J'ai simplement ajouté ce petit nœud, taillé au hasard dans un morceau de chute de tissu. C'est le lin que j'étais censée utiliser pour ma robe 18 ème siècle. Mais je n'avais pas trouvé de marine assorti, donc j'avais changé de couleurs. Mais comme ce pétrole me plaisait beaucoup, je l'ai très vite recyclé!




Il me reste encore une tunique déjà coupée à coudre pour elle. Puis, il faudra que j'avance vite pour faire ses robes, dont la dernière taille est le 12 ans. En parallèle, je dois continuer pour moi, et aussi faire un peu de layette pour le bébé. Même s'il m'en reste de mes enfants pour les premiers mois (j'avais gardé pour habiller la poupée), je n'ai quasiment plus rien à partir du 6 mois! 

A bientôt

mercredi 4 janvier 2017

Poncho - Zélie - Aubépine et autres

En ce dernier mois de l'année 2016, j'ai voulu coudre un peu pour moi aussi. Comme je ne supporte vraiment pas le froid, même en Californie, j'ai commencé par me coudre... un poncho. Il y a plus glamour à coudre, mais au moins celui-ci est utile, et utilisé!


J'avais très peur de coudre ce col châle, mais en fait c'est enfantin. Il n'y a que les deux angles droits qui sont délicats, et qui peuvent demander un peu plus de temps. Le reste, c'est facile. Le plus dur étant peut-être de découper la polaire de façon un peu précise. C'est un patron pochette américain, comme d'hab, à 1 ou 2$ pièce. Je ne m'embête plus désormais, je les coupe au lieu de recopier. Ca me fait gagner du temps.


Et le plus long fut de faire l'ourlet ! Car ça fait tout de même de belles dimensions. Le tissu est une maille/polaire. Je ne saurais comment la nommer autrement. Endroit, c'est comme un tricot (mais bien polyester, hein, comme on sait faire ici... qui accroche bien les doigts!). Envers, c'est une polaire. La couleur m'avait attiré: un bleu-gris chiné. Mais bon, au toucher ce n'est pas le tissu idéal.


Je me suis aussi cousu une Zélie de chez Les Fusettes. J'ai voulu prendre un 38 pour accommoder mes quelques kilos de trop du moment. Mais c'est vraiment, vraiment trop grand. J'ai choisi comme tissu une flanelle taupe à pois écrus, que j'adore. Je l'avais déjà utilisé pour faire une robe pour Gabrielle il y a plusieurs années. Avantages: tissu souple, chaud mais pas trop, et qui reste fin. Parfait pour des robes qui demandent de la souplesse mais qu'on a envie de porter en hiver tout de même.



Mais en 38, vraiment, on est large! Trop large... Je reprendrais peut-être bien les côtés d'ici peu... dès que j'aurais plus d'énergie!



Issu d'un "coudre c'est facile Hors Série" (en fait, une traduction du fameux Pochee japonais), une jupe basique, en sergé un peu raide, "composition non garantie" de chez coupons Saint-Pierre, à 5€. Cette jupe m'a donné du fil à retordre car... j'avais oublié qu'il fallait rajouter les marges de couture. Donc j'ai eu très peur que la jupe soit trop petite et finisse dans le placard de ma fille. J'ai donc fait les marges de couture pour le côté comme je pouvais. Sur les côtés, ça ne pose pas de problème: la jupe sera juste moins large. Mais pour les pièces de la ceinture, en hauteur.... Aïe. Si j'avais pas été flemmarde, j'aurais recouper les bonnes pièces. Mais non... j'ai préféré m'enfoncer!


Au final j'ai réussi à coudre en réduisant à minima les marges. Et coup de chance, la jupe me va! Pas très large, mais elle me va. Comme quoi, il fallait ajouter les marges sur les coutures hautes, mais pour les côtés, heureusement que je ne les ai pas mises. Le dos est élastiqué pour s'adapter aux variations de poids. Désolée pour la qualité des photos, mais le marine et le noir sont très difficiles à photographier.


Et puis, pour préparer le printemps, j'ai voulu me coudre une Aubépine de Deer and Doe. J'ai mis beaucoup de temps à apprécier ce modèle. Va savoir pourquoi. Je le trouvais trop bouffant... 


J'ai passé des heures de trop sur ce modèle. Ayant choisi pour le faire une popeline (avec du polyester, comme toujours, et à mon grand désespoir) que je trouvais un peu transparent, j'ai voulu doubler la jupe bas. Le modèle est prévu pour une doublure pour le haut, mais non le bas. Or, je trouve que c'est le bas qui mérite une doublure, pour ne pas qu'on voit à travers, au moindre contre-jour. Bref, ça n'allait pas... La doublure en haut s'est retrouvée trop grande par rapport à ce qu'il fallait. Il a fallu recouper pour ne pas que ça fasse ballon à certains endroits. Recouper, donc surfiler. Bref, je vais la refaire mais sans doublure en haut. Juste un biais pour fermer l'encolure. On va pas se prendre le chou. 

Il a fallu arrêter tous mes beaux projets, pourtant coupés et prêts à être cousus... à cause des fêtes. Comme on était seuls pour les fêtes, je n'avais pas spécialement envie d'en faire trop, surtout que les enfants avaient classe jusqu'au 23 décembre. Mais je me suis retrouvée tellement en retard sur le planning... qu'il a fallu cesser et ne pas faire la jolie robe de fête que je m'étais prévue. 

Et puis bon, il y avait aussi un peu de fatigue, pour la bonne cause. Avant l'été, nous serons 6. 

 

C'est donc pour cela que j'avais besoin de coudre quelques robes, ponchos et autres vêtements spécial bidon qui enfle et désenfle. L'idée de passer l'été avec les kilos en trop, serrée dans mes vêtements 36 ne m'enchante guère. Donc je vais coudre beaucoup d'entre-deux: des vêtements pas spécialement de grossesse, mais qui laisse vivre à l'aise un premier/deuxième trimestre, et un post-accouchement. J'ai passé les premiers mois à regarder tout ce qui pourrait faire de bons projets couture/grossesse. Maintenant, il me faut l'énergie pour tout faire. Si j'atteint 1/3 de ma liste, je m'estimerais déjà satisfaite.


Et puis, comme c'est une quatrième grossesse, il y a des choses pour lesquelles je suis blasée. Comme... les vêtements grossesse. Les premiers mois, on rentre encore dans ses affaires. Ensuite, c'est trop petits mais les vêtements pour mama sont surtout faits pour le dernier trimestre, et donc on flotte dans des vêtements trop grands pendant encore quelques mois. Acheter des trucs dans le commerce qui dureront 2 mois 1/2, merci mais non. Pour mon premier bébé, je savais que ces vêtements seraient réutilisés car j'envisageais plusieurs grossesses. C'était donc un "investissement". Mais là... Bref, je cherche à réduire au maximum les dépenses, et aussi la surconsommation inutile que notre société nous impose. Donc j'ai acheté dans le commerce que très peu: deux pantalons, dans lesquels je nage encore, et des Tshirts. Point. Mais comme les pantalons ne m'iront que les derniers jours, j'ai acheté chez H&M deux jeans à 10$. Une taille au dessus, et un autre deux tailles au dessus. J'ai coupé les fausses poches (pour le prix, ils ne font pas les poches, hein), et j'ai cousu un élastique très large à la place. Le deuxième jean trop grand servira en post-accouchement. Et ces deux là m'ont coûté moins cher qu'un seul jean "de grossesse" de la même marque, et en soldes! 



***

J'en profite tout de même pour vous souhaiter une très belle année 2017! Que vos projets se réalisent, et que vos difficultés soient vaincues.



mardi 13 décembre 2016

Rhabiller son ado, partie 2: Mini Marthe

Cousue en Août, avant de partir pour Paris, car je souhaitais qu'elle ait quelques tenues un peu chic pour voir famille et amis. 
Ce patron me tentait depuis longtemps, et il allait jusqu'au 12 ans. J'ai choisi un tissu très simple, basique: du vichy beige. Il ne faudrait pas trop que ce soit original, parce que bon, faut se fondre dans la masse et devenir absolument transparente, n'est-ce pas? 



Patron: Mini Marthe de République du Chiffon
Taille: 12 ans pour ma dizan qui ne rentre plus dans le dizan. Elle a de la marge dans cette tunique, ce qui est plaisant, mais pas trop, donc elle peut le porte dès maintenant, et longtemps. 
Modifications: j'ai surpiqué la pince des épaules. Je n'aurais pas dû. 
Tissu utilisé: un vichy très basique, de chez Coupons Saint Pierre.



A refaire pour un petit look preppy. Même si, je ne crois pas que ce soit la mode ici. En tout cas elle a accepté de porter cette tunique pour sa photo de classe. J'en aurais un souvenir éternel ! (A paris, la tunique était restée cachée sous un manteau. Pas de photo devant un joli monument donc).


A bientôt! 

dimanche 27 novembre 2016

Patrons pour ado

Ces dernières semaines j'ai cherché les différents patrons existants pour compléter la garde robe de mademoiselle en 12 ans. Pas si facile, mais en cherchant bien, on trouve beaucoup de différents modèles. On trouvera plus facilement des robes et tuniques que des manteaux, et plus facilement des manteaux que des pantalons. Un bon patron pour ado est avant tout un patron qui réussit à faire une transition entre le monde de l'enfance et celui des adultes. Pas de décolletés, donc, mais on oublie aussi le bloomer -snif- et les robes de princesses. 
On va dire environ que le 32 vaut un 12 ans, 34 pour du 14 ans, 36 pour du 16 ans. Ce n'est pas toujours si évident, tout dépend des formes de la demoiselle. Mais, on peut bidouiller, ou bien choisir des modèles sans pinces, évasés. 


Côté patrons individuels

Citronille
Propose beaucoup de patrons pour jeunes filles. Très souvent les mêmes que les modèles pour enfants. Il faut faire très attention aux tailles, qui ne sont pas stables, taillent souvent court et/ou trop large. Aussi, c'est le même style que pour les enfants. Attention aux jeunes ados (les "tweens" comme on dit ici) qui auront peut-être envie de sortir de ce style enfantin. 




Her little world
Cette marque propose de plus en plus de patrons pour ados. Certains patrons vont jusqu'au 12 ans, mais d'autres sont dédiés teen en 10 / 16 ans. En pochettes exclusivement.




Heidi & Finn
Patrons numériques vendus sur Etsy. Ils proposent des modèles jusqu'au 12 ans, voir 14 ans pour le dernier. On choisi d'acheter le patron en 12m - 5 ans, 6 -12 ans, ou bien 12m - 12 ans.



Accompagne l'enfant jusqu'à 12 ans. Patrons pochettes exclusivement. 



Oliver + S :
Patrons pour fillette jusqu'à 12 ans. En pochette ou pdf.



RDC mini propose en pdf des versions enfants de certains patrons phares. En pdf uniquement. 

 


Ivanne S:
Dispose de deux patrons, allant du 2 au 12 ans, OU du 32 au 54. Un petit duo mère-ado?



M comme Marie
Propose des patrons jusqu'au 14 ans en pochette mais parfois aussi en pdf.



Il y a trois patrons fille qui monte au 12 ans, et un patron garçon (Tshirt) également. Pdf ou pochette.



Propose 3 patrons jusqu'à la taille 16 , en pdf.



Propose quelques patrons enfants jusqu'au 12 ans, et des patrons pour femmes débutant au 34. 



Propose des versions mademoiselle  commençant au 32 (12 ans), et allant jusqu'au 46, ou du 10 an 0 ans. Bien pour faire des duos mère-fille. En pdf. 



Patrons pochettes ou pdf, allant de la taille 0 au 16

 


Patrons débutant au 34, jusqu'au 44



Des modèles enfants jusqu'au 12 ans, ou du 2 ans au 38, ou encore du 32 au 48. Vous y trouverez bien la taille qu'il faut.



Modèles enfants jusqu'au 12 ans, et femme à partir du 34. Il n'y a aucune taille qui manque, donc. 



Des patrons jusqu'au 10 ou 12 ans, mais aussi des patrons teens/femme du 30 au 50. 



Des patrons plus traditionnels. Les coupes ne sont généralement pas celles que l'on connait aujourd'hui, avec des coupes larges, des encolures étroites... Mais ils ont un rayon ado, donc cela vaut la peine d'être noté.



Des patrons pdf classiques et sages. Certains modèles vont jusqu'au 16 ans. 



Patrons pdf sur etsy dont les modèles femmes commencent au XXS. 


Un seul patron mais qui va jusqu'au 12 ans!



Côté magazines: 

Vous trouverez quelques modèles chez: Ottobre, Burda, Maison Victor

Je recommande vivement les Ottobre si vous cherchez des patrons de jeans, de legging,  de Tshirts, 

Côté livres:

Coton, Lin et Liberty commence à la taille 34, soit un bon 14 ans. 
Building block dress, de la créatrice d'Oliver + S va jusqu'au 12 ans et permet de créer presque toutes les robes.
Grains de couture Très célèbre, il début au 34!
Mes envies mes robes et moi: du XS au M, spécial jeunes filles.
Quelques livres japonais allant jusqu'au 150 ; celui-ci, ce livre, ou bien encore celui là (je le recommande, il est sympa et j'en ai déjà fait quelques modèles).


Avec tout ça, vous avez l'embarras du choix.

A bientôt!